Prenez soin de vous et des vôtres !

Nous aurons tout tenté pour éviter que cela ne se produise.
Depuis le début de la crise COVID, toute notre énergie a été mobilisée pour éviter le pire aux Calédoniens: la douleur de perdre une vie, celle d’un membre de sa famille, d’un ami, d’un collègue, d’un voisin. Une mobilisation collective, solidaire, efficace, inédite, qui n’aurait pu se réaliser sans le soutien et l’accompagnement de tous les calédoniens, de leurs institutions, du gouvernement collégial et de l’Etat.
Pendant presque deux ans, nous avons pu faire face ensemble, trouver les moyens, coûteux, douloureux parfois, nécessaires toujours, afin d’éviter l’introduction de la maladie, et la saturation en conséquence de notre système de santé qui n’aurait mené qu’a plus de morts, à plus de douleurs.
Nous avons essayé d’anticiper ses évolutions, d’adapter notre sas sanitaire, de nous préparer au mieux, avec la seule arme efficace dont nous disposons : la vaccination. Il était devenu évident ces dernières semaines que ce nouveau variant dont la pression se faisait chaque jour plus forte allait finir par franchir les barrières de notre lagon.
Aujourd’hui nous pleurons notre premier mort du COVID. Mes pensées, émues, vont bien évidemment à la famille endeuillée ; mais aussi à toutes ces familles inquiètes de l’évolution de la situation.
Une nouvelle étape nous attend. Je suis convaincu que nous saurons y faire face de nouveau, dignement, avec l’ensemble des institutions, avec les coutumiers, avec la population, avec le soutien bienveillant de l’Etat, et avec le dévouement inlassable de tous nos soignants, pour limiter un maximum les effets de la pandémie.
L’unité de tous dans cette épreuve est primordiale, et les opinions dites politiques très secondaires. Il est inutile de chercher des boucs émissaires, ou de se perdre en polémiques stériles. Devant la difficulté d’aujourd’hui, seule l’addition des efforts de tous prévaut. Elle démontre aujourd’hui, comme elle le démontrera demain, que le pari sur l’intelligence des hommes vaut la peine d’être tenté.
Je vous appelle à nouveau au courage, à la responsabilité, au soutien des efforts entrepris pour accélérer la vaccination, le dépistage, et pour ralentir l’épidémie.
Nous en sortirons grandis et prêts à affronter plus sereinement les nouvelles étapes de notre avenir, convaincus de notre capacité à travailler ensemble pour le bien commun.
Je vous remercie. Prenez soin de vous et des vôtres.
Thierry SANTA
Président du Rassemblement-les Républicains