“Le réveil des sections”, portrait de Didier Jean Leroux, secrétaire général du Rassemblement

Adhérent depuis 1986, Didier-Jean Leroux est le nouveau secrétaire général du Rassemblement. Sa mission : restructurer nos sections « pour défendre nos positions sur tout le territoire de la Nouvelle-Calédonie.

Aucun d’entre nous ne doit se sentir seul. La grande famille du Rassemblement sera toujours là. »* Originaire de la région parisienne, ce Calédonien enraciné depuis 58 ans sur le caillou a grandi entre la Vallée du tir et la Vallée des colons à Nouméa dans les maisons de la Société Le Nickel où son père était comptable.

Parti étudier à Paris et au Havre en agro développement international et en systèmes d’information, Didier-Jean est revenu poursuivre la construction de notre belle Calédonie.

En tant que VAT à Enercal pour participer aux travaux sur les centrales hydroélectriques et les micro centrales, à Yaté, Houaïlou et Poindimié. En prenant la responsabilité de services informatiques dans les collectivités.

Marié à une fille de Boghen, sa passion du sport et de la chasse l’a amené à sillonner la grande terre. A 60 ans, notre secrétaire général entend consacrer le temps que lui laisse sa retraite pour mobiliser toutes les forces vives animées par l’engagement Pacifique de notre mouvement.

 

Que vous inspire le rôle de secrétaire général du Rassemblement ?

C’est un honneur et une fierté ! Mais c’est aussi un véritable challenge de piloter une équipe pour faire vivre un projet de société ambitieux et vertueux. Les valeurs et les principes fondamentaux que porte le Rassemblement depuis 1977 ont de l’avenir.

Hier, aujourd’hui et demain, nous défendrons nos convictions et nous battrons pour que tous les Calédoniens vivent en paix dans la France, dans une société chaque jour plus juste, qui permet à chacun de trouver sa place et de se réaliser, en harmonie avec son environnement pacifique et avec tous les hommes et femmes de cette terre partagée.

C’est ça l’engagement Pacifique !

Votre philosophie dans cette mission ?

« Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin ». Je me sens bien dans un projet où le collectif est privilégié. Je crois en l’esprit d’équipe, à l’esprit sportif et au respect de l’adversaire qui en sont le socle.

J’ai longtemps pratiqué le sport, du polo au hand ball en passant par le rugby. Je sais ce qu’un collectif peut apporter quand il est solidaire. « L’union fait la force. »

La voix du Rassemblement portera d’autant plus loin que nous la porterons ensemble.

Votre ambition pour le Rassemblement ?

Nous avons aujourd’hui un gros travail de prospective à réaliser pour construire notre nouvelle Caledonie qui nous ressemble et qui nous rassemble. Ce travail doit s’appuyer sur tous nos adhérents.

Le réveil des sections participe à cet objectif et je suis impressionné par la motivation de nos forces vives. Nous devons convaincre et pour cela nous devons agir ensemble, sur le terrain.

Les enjeux des mois à venir sont essentiels pour notre avenir et celui de nos enfants. Alors engageons nous, tous, pacifiquement.